Les conséquences les plus directes du réchauffement climatique pour les femmes

Le changement climatique est sexiste : à cause du changement climatique, les conditions de vie des femmes sont de plus en plus dures, partout dans le monde. « Le changement climatique n’est pas seulement une urgence environnementale, mais aussi une crise sociale qui aggrave les inégalités entre hommes et femmes » , explique Fanny Petitbon de CARE France.

1. Le changement climatique aggrave la faim et la pauvreté des femmes

mu88 betLiên kết đăng nhập
Vinia travaille son champ en période de sécheresse, Zambie © CARE
  • Le problème : les femmes, en particulier dans les régions du Sud, dépendent fortement de secteurs sensibles au climat, tels que l’agriculture. En Afrique, par exemple, les femmes produisent environ 70 % de la production agricole (1). Mais les effets néfastes du changement climatique menacent leur rendement et, par extension, la sécurité alimentaire de leurs communautés. Et quand il y a une crise alimentaire, les femmes sont les premières à se priver de nourriture. Pourquoi ? Car les hommes et les garçons sont privilégiés dans l’accès à la nourriture au sein des familles, tandis que les femmes et les filles doivent se contenter de ce qui reste à manger.
  • La solution : si les femmes bénéficiaient du même accès aux ressources productives que les hommes, elles pourraient accroître les rendements de leurs exploitations agricoles de 20 à 30 % (2). Plus encore, le nombre de personnes qui souffrent de la faim dans le monde diminuerait de 12 % à 17 % environ. C’est pourquoi, CARE soutient les femmes en les formant à des techniques agricoles durables et plus résistantes aux impacts du changement climatique, et en leur fournissant des ressources qui garantissent non seulement leurs moyens de subsistance, mais aussi la sécurité alimentaire de communautés entières.

2. Le changement climatique donne plus de travail aux femmes

mu88 betLiên kết đăng nhập
Precious lors de son trajet pour chercher de l’eau, Zimbabwe © CARE
  • Le problème : les femmes et les filles sont, aujourd’hui encore, majoritairement en charge des tâches domestiques. Dans de nombreuses régions du monde, aller chercher de l’eau fait partie intégrante de ces tâches. Or, l’une des conséquences du changement climatique est la raréfaction de l’eau. Au total, chaque jour, des femmes et des filles passent 200 millions d’heures à marcher pour aller chercher de l’eau (3). Autant de temps qu’elles ne passent pas à l’école ou à avoir un travail rémunéré.

  • La solution : CARE construit des puits, des forages et des latrines et forme les communautés à entretenir ces infrastructures. L’objectif de ces projets est de réduire les risques de maladies liées à l’eau et de raccourcir le temps nécessaire aux femmes et aux jeunes filles pour aller chercher de l’eau à des sources éloignées. Le temps ainsi gagné leur permet de gagner un revenu ou d’aller à l’école. Nous mettons aussi en place des programmes pour protéger les ressources naturelles telles que l’eau.

 Lire aussi : mobilisez-vous avec CARE contre le sexisme du changement climatique !

Les conséquences plus pernicieuses du changement climatique pour les femmes

À cause du réchauffement climatique, les inégalités persistantes de genre auxquelles les femmes et les filles étaient déjà confrontées (manque d’accès à la santé, à l’éducation) s’aggravent. « Les droits des filles et femmes sont rognés petit à petit à cause du changement climatique. Dans de nombreuses régions du monde, le changement climatique les expose à un risque accru de violences sexistes et augmente leur vulnérabilité » , explique Fanny Petitbon.

3. Le changement climatique engendre plus de violences et discriminations sexistes

mu88 betLiên kết đăng nhập
Hanh, 12 ans, dont le chemin pour aller à l’école est régulièrement inondé au Vietnam. © CARE
  • Le problème : en cas de crise et lorsque la pauvreté augmente, les filles et les femmes sont les premières à en souffrir. Les conséquences directes sont donc l’augmentation de la déscolarisation, ainsi qu’une augmentation des mariages forcés. Elles doivent travailler pour aider leurs familles, on les marie pour avoir une bouche de moins à nourrir. Au Bangladesh par exemple, les mariages de filles de 11 à 14 ans ont augmenté de 50% lors d’une vague de chaleur de plus de 30 jours (4). Ces jeunes filles sont alors placées dans un rapport de domination propice aux violences. Il en est de même pour les filles et les femmes qui se retrouvent isolées lorsqu’elles doivent marcher et collecter de l’eau. Elles sont plus vulnérables aux violences.

  • La solution : CARE sensibilise les familles et les communautés sur les droits des filles, les dangers des mariages forcés et l’importance de l’éducation des enfants. Afin de permettre aux familles de laisser leurs enfants à l’école, nous apportons aux familles un soutien et des formations pour le développement d’activités génératrices de revenus.

4. Le changement climatique impacte la santé sexuelle et reproductive

mu88 betLiên kết đăng nhập
Une femme et son bébé devant une clinique, au Népal. © CARE
  • Le problème : Les femmes qui vivent dans des zones de catastrophes (typhons, inondations, incendies) font face à la déstabilisation des infrastructures de santé, n’ont plus accès à des soins de santé ou à des méthodes contraceptives. Aussi, pour les femmes enceintes, l’exposition à la pollution augmente les risques lors des grossesses. De plus, chaque augmentation de température augmente les risques de mortalité des bébés et les risques d’accouchements prématurés.

  • La solution : CARE met en place des cliniques mobiles dans les zones sinistrées afin d’apporter des soins aux personnes vulnérables. Nous formons également les femmes sur la prévention des grossesses dangereuses ou non désirées en soutenant l’accès au planning familial et développons les compétences du personnel médical pour prendre soin des mamans et des enfants.

5. Le changement climatique engendre des déplacements de grande ampleur

mu88 betLiên kết đăng nhập
Une femme et son enfant, déplacés au Kenya dans le camp de réfugiés de Dadaab. © CARE
  • Le problème : le changement climatique entraîne des déplacements. Les femmes, qui sont parmi les plus vulnérables, sont souvent confrontées aux défis les plus difficiles lors des migrations. Leurs droits, leur sécurité et leur bien-être sont compromis au cours de ces déplacements éprouvants.

  • La solution : il est indispensable de limiter les effets du réchauffement climatique. Nous mettons en place des projets de réduction des impacts des catastrophes climatiques afin de sauver des vies et de limiter les déplacements forcés : renforcement des infrastructures, des habitations. En cas d’urgence, nous apportons aussi une réponse humanitaire prenant en compte les besoins des femmes. Par exemple, nous installons des soins de santé et des latrines adaptées et sûres pour les femmes dans les camps de déplacés.

Je partage

Je partage le post de CARE sur mes réseaux :

Quelle est la solution portée par les femmes ? Si le changement climatique est sexiste et que les femmes sont les premières à être touchées, pour autant elles se battent pour elles, leurs familles et notre planète. Découvrez l’action des femmes contre le changement climatique et nos écoles d’agroécologie ! ✊🏼

#ClimateChangeIsSexist #changementclimatique #sexisme #feminisme #WeCARE

L’action de CARE contre le changement climatique

CARE est l’un des réseaux humanitaires les plus importants au monde. L’association CARE lutte contre la pauvreté et les effets du changement climatique, en défendant notamment les droits des femmes. En 2022, nous avons aidé 174 millions de personnes dans plus de 100 pays dans le monde. Voici comment :

  • Nous accompagnons les populations les plus vulnérables à réduire les impacts des catastrophes naturelles et apportons une aide d’urgence lors d’urgences climatiques
  • Nous renforçons leurs capacités à s’adapter aux impacts climatiques sur le long terme, grâce à des techniques agricoles résilientes par exemple.
  • Nous participons aux conférences internationales sur le climat afin que les gouvernements mettent en place des politiques ambitieuses contre le changement climatique.
En savoir plus